Alain Roche : « Ça a été un crève-cœur de quitter Bordeaux pour Marseille, j’avais refusé dans un premier temps »

Alain Roche et Zappia aout 86

 

Alain Roche a quitté les Girondins de Bordeaux pour l’Olympique de Marseille. L’ancien défenseur central est revenu sur les raisons de ce choix… forcé.

« Les Présidents n’étaient pas les meilleurs amis du monde mais pour vous des affaires ils l’étaient. Je suis parti parce que le club avait besoin d’argent. Le Président de l’époque, Monsieur Claude Bez, m’a convoqué dans son bureau pour me dire qu’il fallait que je parte à l’OM avec Jean Tigana. J’ai refusé dans un premier temps, parce que je ne voulais pas aller à l’ennemi, je voulais rester dans mon club de formation avec toute ma famille. Mais que ce soit Bez ou Tapie, ils ont été extrêmement insistants. Je ne savais pas ce qu’allaient devenir les Girondins de Bordeaux aussi parce qu’il y avait des difficultés financières et sportives. C’est vrai que vous êtes influencé par la gouaille de Tapie, par son management, ses idées, par son envie de devenir la meilleure équipe de France. Ce fut le cas car Carlos Mozer est venu, Chris Waddle, Francescoli, Amoros et bien d’autres… C’était très attirant. Et Bordeaux avait une incertitude sur son avenir. Ça a été un crève-cœur, mais c’était peut-être aussi une bonne opportunité de s’émanciper. Mais ça n’a pas été simple […] Il y a eu un titre de Champion de France, on avait une équipe de feu, la pression était énorme à Marseille. C’est vrai que j’ai gagné ce titre. Et puis j’ai été échangé avec Basile Boli qui venait à Marseille, en provenance d’Auxerre ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des