L’homme agressé en amont de Bordeaux-Paris est encore à l’hôpital, dans l’attente d’une nouvelle opération

Stade Matmut Atlantique

Au lendemain de Bordeaux de Bordeaux-Paris, nous apprenions que deux supporters parisiens avaient été agressés aux abords du Matmut Atlantique, vraisemblablement par des supporters bordelais. Il s’agit donc d’un homme de 50 ans, avec ses deux fils de 22 et 18 ans, ainsi qu’un ami. Des supporters auraient pris l’écharpe d’un de ses fils, et voulant s’interposer, le quinquagénaire aurait subi les coups d’une vingtaine de personnes. Les stadiers sont intervenus moins d’une minute après le début des « hostilités », mais cela n’empêcha pas qu’Eric, la personne ayant subi les coups, est encore aujourd’hui hospitalisé à Bordeaux. Il attend actuellement son transfert vers un hôpital de Toulouse afin d’y subir une nouvelle opération (multiples fractures, nez cassé). Quarante-cinq jours d’Interruption Temporaire de Travail ont déjà été prescrits. « Mon fils aîné a également écopé d’un jour d’ITT, il est marqué au visage et est suivi psychologiquement. Je ne comprends pas comment cela a pu arriver. Je dis tout cela pour que ça ne se reproduise plus ». Le Parisien, qui a interviewé la victime, raconte également que l’homme de 50 ans était « ivre », comme le principal intéressé le confirme, d’ailleurs. « Oui j’avais bu des bières. Mon taux était de 1,2 g à l’hôpital, mais si c’est la seule excuse contre cette violence… ».

Le Parisien

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des