Pierre Rondeau : « S’ils revendent le club dans cinq ans pour 180 millions d’euros, ils seront financièrement gagnants »

Joseph DaGrosa

Pierre Rondeau, économiste du sport travaillant aujourd’hui sur RMC, est revenu sur le rachat du club par les Américains de GACP et King Street. « S’ils veulent réaliser une plus-value, c’est un excellent business plan. Avec la revalorisation des droits TV de la Ligue 1, la médiatisation du championnat grâce au PSG, l’engouement pour le soccer en Amérique du Nord, la fructification de la marque Bordeaux, qui est mondialement connue grâce au vin, même avec un endettement de 90 millions, s’ils revendent le club dans cinq ans pour 180 millions d’euros, ce qui n’est absolument pas délirant, ils seront financièrement gagnants. Et puis, après tout, l’Inter a été vendue 270 millions, le Milan AC plus de 500, Liverpool a refusé une offre de 700 millions, et Manchester United a été évalué à 2 milliards… […] Ce sont des spéculateurs de long terme, des investisseurs qui s’inscrivent dans la durée pour faire de l’argent. Un peu comme McCourt l’a fait avec les Dodgers de Los Angeles, qu’il a achetés 430 millions de dollars en 2004, avant de les revendre pour deux milliards en 2012″.

So Foot

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des