Florian Brunet : « Cet été nous avons eu écho, par les plus hautes instances du club, de rumeurs très inquiétantes sur de possibles malversations… »

Varela DaGrosa

(Photo by NICOLAS TUCAT / AFP)

 

Florian Brunet est revenu sur les actions des Ultramarines et sur l’origine des informations qu’ils avaient, sur la provenance de l’argent pour le rachat des Girondins de Bordeaux. Dans So Foot.

« Cet été, nous avons eu écho, par les plus hautes instances du club, de rumeurs très inquiétantes au niveau de possibles malversations, de choses illégales de la part des futurs repreneurs. Ces fortes présomptions, corroborées par nos divers réseaux, confirment que tout n’est pas clair dans cette histoire […] Pour nous, tout argent qui échappe aux impôts devient sale. Toute l’organisation financière imaginée par les Américains est conçue pour leur échapper. Des sociétés portant le nom des Girondins ou de Bordeaux ont été créées au Delaware, ils ont des filiales aux îles Caïmans, la holding du club est basée au Luxembourg… Il y a une vraie volonté de ne quasiment pas payer d’impôts. C’est révoltant. Même si c’est légal, ça devient de l’optimisation fiscale immorale ».

So Foot

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des