Gaëtan Laborde : « Pourtant, un attaquant qui mouille autant le maillot que moi, à Bordeaux, ils n’en ont pas vu beaucoup… »

 

Gaëtan Laborde

 

Gaëtan Laborde, dans un dossier qui lui est consacré aujourd’hui dans L’Equipe, est revenu sur son départ des Girondins de Bordeaux pour Montpellier.

« Je fonctionne beaucoup à la confiance. Quand je ne marquais pas en début de saison, le coach me disait qu’il était content de mon niveau de jeu. Son regard, ses petites tapes amicales, ses sourires, je sens qu’il est heureux que je sois là […] Avec Gourvennec, je n’ai pas eu cette relation privilégiée et pourtant j’ai fini meilleur buteur et passeur du club […] J’avais envie de tout casser l’année dernière, je m’attendais à ce qu’on me donne les clés pour m’imposer sur le long terme mais le club et le coach ont décidé de prendre deux attaquants (Alexandre Mendy et Nicolas De Préville). Pourtant, un attaquant qui mouille autant le maillot que moi, à Bordeaux, ils n’en ont pas vu beaucoup. Tant pis pour eux ».

L’Equipe

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des