Jonathan Gradit : « Je n’ai pas vécu mon départ des Girondins comme une injustice, c’était mérité »

gradit

Photo SMC

 

Jonathan Gradit s’apprête à affronter pour la première fois de sa carrière son club formateur, les Girondins de Bordeaux, avec lesquels il n’est pas parvenu à passer professionnel, la faute principalement à un staphylocoque doré qui l’a tenu éloigné des terrains pendant six mois.

« Je n’ai jamais rencontré les Girondins, hormis une fois en amical mais ça ne compte pas […] Je n’ai pas vécu mon départ comme une injustice. C’était mérité. Après ma maladie, j’ai eu énormément de mal à retrouver mon niveau […] Tout a commencé avec des ampoules que j’ai eues en début de saison. Je pense que j’ai dû mal en nettoyer une et j’ai attrapé une infection. Au bout d’une semaine, je n’arrivais plus à marcher. J’ai dû être hospitalisé. J’ai perdu presque 15 kilos. J’ai été arrêté pendant quasiment six mois. Je reviens de très loin […] Ça a eu le mérite de me faire redescendre un peu sur terre. A l’époque, je n’avais pas forcément la tête sur les épaules. J’ai peut-être pris les choses un peu trop à la légère ».

Foot Normand

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des