Pierre Ménès : « Malgré une flopée d’occasions, il a fallu un penalty généreux pour que Bordeaux ouvre le score »

Pierre menes

 

Dans son blog d’après-match, le consultant Pierre Ménès est revenu sur le fiasco des clubs français, en abordant dans un premier lieu la prestation des bordelais face au Zénit (1-1). « La soirée s’est (mal) achevée à Bordeaux, qui n’a pas fait mentir l’adage du « jamais deux sans trois ». Des Girondins qui ont pourtant livré une prestation d’ensemble correcte et qui ont dominé le match face à une équipe du Zénith apathique et qui a marqué sur sa seule occasion du match. Offensifs et volontaires, les joueurs du duo Bédouet-Ricardo ont fait vaciller le leader du championnat russe mais malgré une flopée d’occasions, il a fallu un penalty généreux pour que Bordeaux ouvre le score en première période. Bordeaux qui a poussé après l’égalisation du Zenit mais sans parvenir à faire la décision. Comme pour Rennes, il faudrait des circonstances exceptionnelles pour que les Girondins sortent de ce groupe. 

Après seulement quatre journées dans cette campagne de Ligue Europa, c’est déjà l’heure de faire bilan. Il va sans dire que la déception est au rendez-vous. Avant, les équipes françaises pouvaient se retrancher derrière le fait qu’elles ne jouaient pas cette compétition à fond, même si cet argument était difficile à entendre. Ce n’est plus le cas désormais et il va falloir se poser les bonnes questions si l’on veut revoir un jour le capitaine d’une équipe française soulever un trophée européen ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des