Guillaume Hoarau : « Je peux être fainéant. En même temps, je suis réunionnais »

L’attaquant des Young Boys de Berne et l’ancien bordelais Guillaume Hoarau s’est livré sur ce qui était son plus gros défaut. « Je peux être fainéant. En même temps, je suis réunionnais. (Rire.) On va plutôt dire que j’ai une très mauvaise mémoire. Quand tu vis des choses uniques, tu te dis que ça va rester, mais, moi, je les oublie. J’ai fait un tatouage avec la date et l’heure de naissance de mon fils. Ça, j’oublie pas. (Rire.) Peut-être que je ne me force pas assez. Donc on en revient à la fainéantise ».

Avec les smartphones maintenant, beaucoup de personnes passent leur temps sur leur téléphone. Si son défaut est d’avoir mauvaise mémoire, il n’est pas addict au téléphone portable. « Les gens sont plus accros à mon portable que moi. Il sonne trop. Je regrette ce temps où on n’en avait pas. On est tout le temps avec, il est indispensable, mais c’est chiant. J’ai horreur quand le téléphone sonne. Le mien est sur vibreur tout le temps. Et je filtre tout. Je pense que des gens sont fâchés contre moi tellement je ne réponds pas au téléphone. J’ai même été obligé d’enlever les accusés de réception qui prouvent qu’on a lu les messages. Je suis égoïste avec mon téléphone. Je l’utilise quand moi j’en ai besoin, pas quand les autres en ont besoin ».

France Football

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des