Jaroslav Plasil : « Je n’ai pas Twitter, par exemple, mais on m’a déjà rapporté ce qui se disait sur moi… »

Jaroslav Plasil

Réagissant au fait que certains supporters des Girondins de Bordeaux soient très durs envers lui, Jaroslav Plasil répond à France Football que :

« Je ne pense pas que ce soit tous les supporters. Je n’ai pas Twitter, par exemple, mais on m’a déjà rapporté ce qui se disait sur moi. Ces gens-là, j’ai envie de leur dire : “Essaye! Essaye et tu verras!” Pff… C’est trop facile de faire des choses comme ça, de critiquer quelqu’un, de… (Il marque un temps d’arrêt.) Au bout d’un moment, quand il y a un, deux, trois, dix, vingt, cent, mille qui font ça, forcément, des autres vont se dire bêtement: “Ah ouais! Bah moi, je vais faire pareil !” C’est du mimétisme. Des amis à moi me disent: “Ouais, t’as vu, ça continue.” Mais moi, je ne regarde pas. Je sais quand je joue bien ou quand je joue mal. C’est le plus important. J’ai toujours été critiqué, ce n’est pas un problème ».

France Football

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des