Christophe Monzie : « Ce qu’on paie pour cette journée, ce n’est pas ce nul à Lyon, c’est la défaite contre Nice »

Christophe Monzie

Christophe Monzie est revenu sur le match nul ramené par les Girondins de Bordeaux de Lyon 1-1. « Ce qu’on paie pour cette journée, ce n’est pas ce match nul à Lyon, c’est la défaite contre Nice. Bordeaux perd trois places, mais ce n’est pas le fruit de ce match nul à Lyon, même s’il y avait certainement la place d’y gagner. Il faut être clair, ils auraient dû l’emporter. On ne va pas pleurer, parce que si on nous avait dit qu’on ferait un partout à Lyon… On aurait sans doute signé. Quand on regarde le scénario du match, Bordeaux a couru après le score pendant 30 bonnes minutes. Mais sur le match, le contenu, les statistiques, sur ce match-là Bordeaux a fait un bien meilleur usage du ballon que Lyon. Ce que j’ai trouvé de différent par rapport aux dernières sorties ratées, c’est qu’on a gagné les duels. On a récupéré un paquet de ballons, on n’a pas couru à côté des joueurs lyonnais et on n’a jamais reculé, même à 1-1 on a continué à jouer. Les Girondins n’ont pas été timorés et le pressing très haut, avec le dispositif tactique, a complètement placé les Gones dans la panade. Et ce qui m’a fait vraiment plaisir, ce sont les ballons piqués au milieu du terrain, parce qu’on a gagné le combat du milieu, c’est pour ça qu’on doit gagner. Ce qui manque à cette équipe, c’est un stricker, un tueur, un finisseur. Là, on n’a pas été précis dans le dernier geste, mais ce n’est pas nouveau ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des