Inside Gones (compte fan) : « Avec l’OL version Genesio, tu ne sais jamais à quoi t’attendre avant un match. On peut voir ça comme une force » (part1)

Lyon-Bordeaux

 

Avant d’affronter l’Olympique Lyonnais ce samedi à 17 heures au Groupama Stadium, nous avons décidé d’interviewer un nouveau compte de fans, pour en apprendre un peu plus sur cette formation lyonnaise.

Commençons par une analyse de leur effectif, avec un avis sur les joueurs clés de la troupe de Jean-Michel Aulas. « En premier, je veux parler de Memphis Depay. Buteur et passeur décisif à Angers samedi dernier, le néerlandais avait également trouvé le chemin des filets à Hoffenheim en Ligue des Champions. Le numéro 11 lyonnais est actuellement l’arme offensive numéro 1 de l’équipe. Mais dans quel état d’esprit sera-t-il alors qu’on a parlé toute la semaine de son comportement récent ? Est-ce qu’il sera titulaire ? Sur le banc ? Hors du groupe ? Ce sont les questions que se posent actuellement beaucoup de supporters lyonnais. Vient ensuite, Moussa Dembele. Auteur de trois buts en six matchs de Ligue 1, le remplaçant de Mariano s’intègre plutôt bien dans sa nouvelle équipe. Même s’il peut encore s’améliorer dans le dernier geste, Dembele a la capacité de se créer plusieurs occasions par match et semble assez complet. Auteur d’une offrande pour Memphis sur le second but à Angers, il serait très intéressant de revoir cette paire face aux Girondins. Et enfin, Nabil Fekir devrait être un des joueurs clés de ce match. Blessé depuis la défaite cuisante au Parc des Princes le 7 octobre, l’international français devrait faire son retour dans le groupe samedi. Il pourrait même débuter puisqu’il a repris les entraînements collectifs depuis plus d’une semaine. Même si son début de saison n’est pas exceptionnel, notre meneur de jeu est capable d’étincelles comme en témoigne son lob de plus de 50 mètres face aux Girondins l’an passé ! ».

 

A cette étude, on peut rajouter une analyse fine du style de jeu proposé par cette équipe et la tactique mise en place par Bruno Genesio. « C’est la question typique à laquelle un fan de l’OL ne pourra pas répondre. En effet, aucun style ne semble se démarquer tant les buts et occasions dangereuses proviennent d’exploits individuels et non d’actions construites. En plus de ça, les hommes de Bruno Genesio subissent énormément, seul Toulouse (184) a subi plus de tirs que Lyon en Ligue 1 cette saison (161). Comme l’an passé, les lyonnais ont énormément de mal à se procurer des occasions face aux équipes qui disposent d’un bloc bas et s’exposent aux attaques rapides de ses adversaires… ».

 

Enfin, pour conclure avec ce premier opus, nous avons demandé à notre interlocuteur de nous livrer les points positifs et négatifs de son équipe de cœur. « Dans les points positifs, j’ai envie de mettre l’insouciance. Ça rejoint un peu ce que j’ai dit plus haut, avec l’OL version Genesio, tu ne sais jamais à quoi t’attendre avant un match. On peut voir ça comme une force. On peut aussi mettre les individualités dans cette catégorie. Memphis, Fekir, Ndombele, Aouar, Traoré, Dembele… Peu d’équipes en Ligue 1 peuvent se vanter de disposer d’autant de talents dans leur équipe. Même si collectivement c’est souvent proche du néant, ces individualités peuvent combiner (ou jouer seul) et faire la différence à tout moment. Dans les points négatifs, je veux évoquer l’incapacité de faire un match plein. Une rencontre de l’OL n’est jamais un long fleuve tranquille. Les lyonnais n’arrivent pas à réaliser 90 minutes sans trou d’air. Ils ne disposent d’aucun match référence cette saison. L’équipe traverse souvent des creux de 10-15 minutes, même parfois d’une mi-temps, où l’adversaire monopolise le ballon et peut se créer plusieurs situations dangereuses. Dans ces moments-là, aucun leader ne semble se démarquer pour y mettre fin ».

Un grand merci à Inside Gones et à Alexandre pour cette entrevue fort agréable ! Bon match à toi, à vous !

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des