Willy Sagnol : « Quand tu as un Président qui lui caresse les boules à longueur de temps parce que c’est sa grosse valeur financière… »

Willy Sagnol

 

Willy Sagnol, sur un débat concernant les entraîneurs français et étrangers en Ligue 1, a expliqué que :

« Que tu sois entraîneur français ou étranger, tu es toujours soumis à une règle qui est de savoir quel est le profil de ton effectif. Parce qu’en France, la chimère de dire que l’entraineur décide de son effectif, ça n’existe pas. Un entraîneur subit le marché européen des transferts de joueurs, donc l’effectif, tu ne le choisis pas. Forcément, à un moment donné, tu vas faire avec les joueurs que tu as. Tu vas essayer de tirer 100% de l’effectif que tu as ».

 

Pourquoi on n’arrive pas à faire travailler nos joueurs français ? L’ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux a également traité le sujet, avec des propos qui font forcément écho à son passage au club.

« Combien y a-t-il de directeurs sportifs en France ? Pas beaucoup. Donc forcément, un joueur, quand il veut parler à un dirigeant, à qui il va s’adresser ? Au Président. Quand tu es entraîneur en France, la plupart du temps les informations te passent au-dessus de la tête. Quand tu as un joueur, qui ne travaille pas beaucoup, mais qui est le meilleur joueur du club, que tu sais qu’il a une grosse valeur, que le Président lui caresse les boules à longueur de temps parce que c’est sa grosse valeur financière… Toi, tu peux lui dire ce que tu veux au joueur, tu es mort. C’est une grosse problématique, et c’est pour ça que je milite pour que les clubs aient de vrais directeurs sportifs. Parce que le directeur sportif n’a pas d’intérêt au quotidien avec les joueurs… Il n’a pas à gérer leurs égos, donc lui peut taper dessus, et c’est une vraie aide pour un entraîneur ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des