Tony Chapron : « Il est impossible de sortir certains joueurs vedettes, sinon la foudre s’abat sur vous »

Jeremy Menez

Tony Chapron a été confronté à la notoriété de certains joueurs qui ne s’arbitrent pas de la même manière que les autres joueurs. Il a connu ça avec les insultes de l’ancien joueur bordelais Jérémy Ménez.

« Il y a des joueurs qui ne comprennent rien à rien. L’attaquant international Jérémy Ménez est de ceux-là. Un jour, alors qu’il joue au PSG, je lui mets un carton jaune pour contestation (le 21 avril 2013, victoire du PSG 3-0 face à Nice).Cela ne l’empêche pas de continuer à râler. Je n’entends pas ce qu’il me dit, il y a du bruit dans le Parc des Princes. Mais sur les images, on peut clairement lire sur ses lèvres : « La putain de ta mère, ta mère, la pute. » Je ne capte pas sur le terrain. Toujours énervé, le joueur revient à la charge à la mi-temps. Alors que nous regagnons les vestiaires, il vient à nouveau contester dans un langage à la limite de l’incorrection. Mes assistants me demandent de ne pas le sanctionner : « Si tu l’expulses, on ne va parler que de toi. » C’est l’une des perversités du star-system : il est impossible de sortir certains joueurs vedettes, sinon la foudre s’abat sur vous ! […] Ménez n’est pas viré à la mi-temps, il passe à travers les gouttes grâce à sa notoriété et à celle de son club. Et surtout, quand un arbitre exclut un joueur pour propos injurieux, on a vite fait de dire qu’il manque de psychologie, qu’il est psychorigide ou pire encore qu’il a provoqué le joueur. Mais dans le cas présent, comme les caméras ont révélé la teneur de ses insultes et que j’ai écrit un rapport après visionnage de la rencontre, il se retrouve en commission de discipline et écope d’une suspension de… trois matches ».

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des