Alexandre Mendy : « Quand tu es en haut, les gens sont là, et quand tu es blessé il n’y a plus grand-monde »

Alexandre Mendy

Alexandre Mendy est revenu sur cette longue période de blessure, qui a duré des mois. Comme tous les anciens joueurs des Girondins de Bordeaux passés par là, l’attaquant bordelais fait part de l’abandon de certains proches en temps normal, même s’il s’y était préparé.

« C’est normal de se retrouver seul. Quand tu mets deux buts contre Saint-Etienne, toute la ville t’envoie un message, et quand tu es blessé il n’y a plus grand-monde. Après, j’étais préparé à ça, je n’attendais l’aide de personne. J’ai assez de monde dans mon entourage, que ce soit mes agents, mes conseillers, deux-trois amis, mes frères et sœurs, mes enfants, ma femme… Je n’avais besoin de personne d’autre. Le club a été là pour moi, c’est le plus important […] La vision, elle change. Déjà au niveau des amis, même si je n’attendais rien de personnes. Les gens, quand tu es en haut, ils sont là, et quand tu es blessé il n’y a plus grand-monde. Non, ce n’est pas le monde du football, c’est le monde tout simplement. Surtout dans le football évidemment parce qu’il y a beaucoup à gagner pour l’entourage, pour les soi-disant proches… Mais dans la vie aussi. Quand tu as un commerce, ou quelque chose, les gens se collent à toi, et ce n’est pas forcément pour la personne ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des