Alain Giresse : « C’est comme ça que j’ai démarré parce que l’équipe n’allait pas bien »

Alain Giresse

Alain Giresse a débuté en professionnel à 18 ans avec son premier match face à Nîmes en octobre 70. « Parce que je ne pouvais pas faire autrement, je fais un petit pont à André Kabyle. Il revient me taper sur l’épaule après et me dit : ‘si tu recommences, je te casse la jambe’. Je lui ai alors dit ‘non Monsieur, c’est bon, je ne le referai plus’. Et je l’ai retrouvé après ma carrière, lui disant qu’il m’avait fait peur. ‘C’était pour t’intimider’ il m’a répondu, et ça a marché ». Puis le milieu s’est souvenu de son premier match à Lescures. « C’était contre Saint-Etienne, le Champion de France, une défaite… J’avais tout juste 18 ans. A ce moment-là, Bordeaux était dans une situation où ils s’étaient dit que ce petit jeune pouvait apporter quelque chose… C’est comme ça que j’ai démarré parce que l’équipe n’allait pas bien. Et après, je n’en suis plus sorti de cette équipe ».

Il n’a pas été tout de suite sous le feu des projecteurs ce qui ne le dérangeait pas. « Effectivement, au départ il y a eu une sous-exposition médiatique pour moi. En plus, on n’était pas aidés par les Girondins, parce qu’on jouait plus pour éviter la descente que pour jouer les titres, mais ça ne me gênait pas. Il y a un élément où on se rejoint, c’était que j’étais un local. Quand on est gosse, c’est le club phare, et qu’on devienne joueur de l’équipe première, c’était mon bonheur de porter son maillot ».

L’Equipe21

Retranscription Girondins4Ever

1
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Denis Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Denis
Membre
Denis

Merci Alain pour tous les rêves que tu nous as donnés