Un proche du dossier : « Frédéric Longuépée était très tourné business, un côté rassurant pour King Street »

longuepée

Photo Stephane Allaman / DPPI

Nicolas de Tavernost n’a évidemment pas apprécié, comme l’on pouvait s’en douter, l’annonce de GACP quant au nouveau Président des Girondins de Bordeaux. « Il n’y aura de nomination tant que le « closing » ne sera pas effectué » a t-il déclaré dans L’Equipe, expliquant logiquement que Stéphane Martin restait en poste jusque là.

 

Joseph DaGrosa, de son côté, toujours dans le quotidien sportif national, a expliqué que ce fut « une décision difficile. On a reçu beaucoup de candidatures et celle de Jean d’Arthuys a effectivement été considérée avec beaucoup d’attention ». Le Journal Du Dimanche évoquait pourtant, hier, que c’était Jean d’Arthuys qui avait finalement décliné le poste. A cela, L’Equipe ajouta, en citant un proche du dossier (anonyme), que « Frédéric Longuépée était très tourné business, ce qui avait un côté rassurant pour King Street, qui a l’ambition de relancer la partie billetterie, merchandising, sponsoring,.. Jean Arthuys était plus rassurant pour la sphère bordelaise parce qu’il était localement plus installé. Mais il manquait un peu de crédibilité dans le monde du foot parce que ça fait un moment qu’il n’y est plus ». 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des