Les Girondins s’inclinent face à une équipe de Nice plus réaliste

bandicam 2018-10-28 17-31-29-712

Le match a repris sur des bases plus posées que lors du début de rencontre. 50ème minute de jeu, récupération du ballon au milieu de terrain par les bordelais. Samuel Kalu sur le côté droit repique au centre avant de frapper du gauche mais il trouve le portier niçois qui bloque sa tentative. 53ème minute et les Niçois trouvent la faille dans la défense bordelaise. Tameze passe à Saint-Maximin qui trouve Cyprien parti en profondeur dans l’axe de la défense bordelaise et qui se retrouve seul face à Benoît Costil. Le portier bordelais ne peut rien et concède le premier but de la rencontre. Bordeaux 0 – Nice 1. Grosse occasion bordelaise, François Kamano passe en une touche de balle à Jimmy Briand qui loupe complètement sa reprise (57ème). Sur un ballon de Sergi Palencia, François Kamano hérite du ballon côté gauche et centre en retrait vers Otavio, qui frappe mais est contré par un défenseur niçois. Superbe intervention de Pablo Castro sur Balotelli sans faire faute. François Kamano remonte le ballon à toutes enjambées et transmet à Samuel Kalu qui frappe du droit. Sa frappe frôle le poteau de Benitez. 68ème minute, très grosse occasion en faveur des Girondins. Yann Karamoh est trouvé par un centre dans la surface mais bute sur Benitez qui repousse. Lukas Lerager qui arrive lancé frappe le ballon qui vient fracasser la barre transversale d’un Walter Benitez totalement battu. 73ème minute, les bordelais poussent avec un une, deux, trois avec François Kamano à la conclusion qui frappe contré par Benitez, le ballon frappe le coude de Dante alors que ce dernier semblait pouvoir le lober. L’arbitre siffle la faute d’Andreas Cornelius et lui met un carton jaune pour avoir laissé sa semelle sur la cheville de Dante. 76ème minute, Sergi Palencia récupère et relance directement sur Yann Karamoh qui temporise un peu avant de changer vers Samuel Kalu. L’attaquant bordelais remise vers Andreas Cornelius qui manque son geste pour conclure l’action. 80ème, sur un coup franc, Mario Balotelli en pivot remise vers Ganago qui feinte la frappe avant d’être contré in extremis par Jules Koundé. Nouvelle occasion pour les bordelais (86ème), Yann Karamoh centre dans la surface pour Andreas Cornelius qui remise de la poitrine en direction de François Kamano, la reprise de l’attaquant bordelais est contrée par un défenseur niçois et va en corner. Sur le corner, Pablo Castro reprend de la tête et ça passe juste à côté. Corner gagné par Yann Karamoh qui le tire. Andreas Cornelius s’élève plus haut que tout le monde et tente de mettre sa tête dans la lucarne. Le portier niçois enlève le ballon du cadre. Les Girondins s’inclinent malgré une très belle copie et de nombreuses occasions. Le dicton est vérifié, dominer n’est pas gagné.

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des