Willy Sagnol : « On ne peut pas leur caresser les couilles -comme disait JL Triaud- et leur taper dessus quand ils ne font pas les bonnes choses »

Willy Sagnol

Willy Sagnol, l’ancien coach bordelais et ancien international français, a connu les coupes d’Europe. Il estime que les clubs français en coupe d’Europe ne réussissent pas car on ne leur inculque pas les valeurs du professionnalisme et de la rigueur comme dans d’autres championnats.

« Aujourd’hui, même le dynamo de Kiev a plus de 30 joueurs pros dans leur effectif. A Bordeaux, tu as combien de joueurs ? Marseille n’a pas un effectif à rallonge non plus. Les autres clubs ont des effectifs plus larges, ils ont des joueurs habitués chaque année à jouer tous les 3-4 jours. Rennes, quand vous passez une saison où vous jouez une fois par semaine, à jouer les jeudis et les dimanches, ce n’est plus le même métier […] Aujourd’hui, on a trop de joueurs en France, quand ils jouent une fois par semaine, ils sont très bons. Parce qu’ils jouent le samedi soir, ils sortent ensuite après le match, le dimanche, ils se reposent… Il y a un manque de discipline, de professionnalisme, de rigueur… Un manque là-dessus ! Quand tu joues tous les trois jours, ça ne pardonne plus ! Comment expliquer que quand tu signes au Bayern, tu arrives à sortir trois fois dans l’année, tu n’arrives que trois fois à aller prendre un verre à minuit avec tes potes un samedi soir… Bien sûr qu’il y a un manque de professionnalisme en France. C’est un problème de mentalité, de culture, et si on veut changer il va falloir aller loin. Quand j’étais jeune à Monaco, j’étais un petit branleur, j’aimais bien sortir… Jusqu’à ce que je parte en Allemagne où j’ai vu ce que c’était le foot, ce que c’était le professionnalisme. Aujourd’hui, on ne donne pas ça aux jeunes. On les laisse faire plein de choses parce qu’ils ont une valeur marchande importante et que les clubs en ont besoin pour vivre. Mais on ne peut pas leur caresser -comme disait mon Président à Bordeaux- les couilles et leur taper dessus quand ils ne font pas les bonnes choses. Le problème est surtout là. Les joueurs, quand ils sont en France, n’ont pas cette rigueur ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des