Camille Surdez : « J’attends mon premier but avec impatience, je vais le fêter celui-là »

SURDEZ Camille

Camille Surdez est revenu sur son début de saison où elle n’a pour le moment pas eu énormément de temps de jeu. « J’ai fait 3-4 entrées, donc un peu de temps de jeu… J’ai travaillé pour cette titularisation à Lyon. Ça s’est terminé par une défaite mais ça fait plaisir, j’espère que ça va continuer comme ça. C’est clair que quand on ne joue pas beaucoup, on se pose beaucoup de questions. On se demande si on est assez bonne… Mais on discute avec le coach, le staff, sur ce je peux améliorer et travailler. Je travaille aussi à côté, je mets tout en œuvre pour réussir. Mais je suis jeune, je viens d’arriver, le niveau par rapport à la Suisse change, donc il faut vraiment que je m’adapte. Je pense que de semaine en semaine, ça va de mieux en mieux, et ça va venir avec le temps […] Ce qui change avec la Suisse ? Les joueuses, les infrastructures, l’argent, le niveau, c’est plus rapide, il y a de meilleurs entrainements… J’ai tout à apprendre. Physiquement, c’est un rythme à prendre, ce n’est pas facile pour le corps de s’habituer mais avec le temps… Au début, physiquement c’était difficile, mentalement aussi car je venais d’arriver… Cela faisait beaucoup de choses. Je me sens bien et j’espère que ça va continuer […] J’attends mon premier but avec impatience, je vais le fêter celui-là. C’est le plus frustrant, pour une attaquante, de ne pas marquer ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des