Camille Surdez : « C’est un club familial donc pour l’intégration, moi qui suis jeune, venant de l’étranger : c’était super, attirant »

Camille Surdez

Camille Surdez, nouvelle recrue du côté des féminines, s’est exprimée sur son choix de quitter son pays la Suisse pour vivre l’aventure à l’étranger. « Dans un premier temps, je voulais quand même avoir un contrat professionnel, parce qu’en Suisse on n’est pas payé… Oui, il y a beaucoup d’argent en Suisse, mais pas dans le sport malheureusement (rires). Je voulais m’investir pleinement dans le foot parce que c’est ce que j’aime. J’ai fait l’Euro en 2016, et c’est par là que je suis arrivée à Bordeaux. Jérôme Dauba a eu des rapports sur moi, et donc mon agent m’a proposé au club ».

La joueuse suisse évoque son arrivée aux Girondins de Bordeaux dans un club qui continue de développer sa structure féminine. « Il y a une grosse équipe, de bonnes infrastructures, et des ambitions aussi parce qu’on veut jouer dans le haut du classement. C’est un club familial donc pour l’intégration, moi qui suis jeune, venant de l’étranger : c’était super, attirant […] J’appréhendais un petit peu pour savoir comment allaient être les filles, où j’allais habiter… Mais après je parle français, donc la langue aide. Ça facilite le changement. Mais je me réjouissais, surtout ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des