Clément Chantôme : « Quand tu passes dans d’autres clubs, c’est différent, tu as l’image du Parisien, cela passe par des remarques… »

Clément Chantôme

 

Clément Chantôme a eu une carrière difficile après son départ du PSG. Il n’a pas été vraiment performant lors de son passage aux Girondins, ni à Rennes où il n’a joué que 8 matches en deux saisons, ni à Lens… Aujourd’hui au Red Star, l’ancien bordelais se montre très critique vis à vis du monde du football. On peut même penser qu’il parle de notre club dans la dernière partie de ses propos, quand il parle du PSG… « Oui le milieu m’a dégoûté. Je suis quelqu’un de réservé, et je ne citerai pas de noms, mais des personnes m’ont déçu. Je suis bien accompagné, j’ai toujours le même agent, les mêmes gens autour de moi depuis que j’ai dix-neuf ans. Mais, pendant ta carrière, tu sens que les gens changent. Ça marque quand même. Il y a des personnes avec qui tu as partagé des choses qui ne sont pas… droites […] Non je ne regrette pas d’avoir été footballeur. (Sourire.) Mais, dans le foot, j’ai eu de grosses déceptions. Chacun a ses intérêts et, à un moment donné, on te le fait bien comprendre. Ce n’est pas le monde des bisounours […] Je n’ai jamais cherché à être en pleine lumière, à plaire à tout le monde. Au PSG, je pense que les gens ont aimé mon passage parce que j’étais quelqu’un qui ne trichait pas sur le terrain. Après, quand tu passes dans d’autres clubs, c’est différent. Tu as l’image du Parisien. Cela passe par des remarques, des jugements sur tes performances. Quand tu viens de Paris, les gens se disent : « Oh, c’est un Parisien, lui, il va dribbler cinq mecs et mettre un but. » Tu fais les mêmes matches qu’à Paris, les gens disent : « Oh, c’est un match normal. » Mais si un autre joueur fait le même match que toi, c’est : « Oh, il est extraordinaire. » J’exagère, mais les gens ne sont pas toujours indulgents et justes, c’est dommage.»

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des