Lionel Charbonnier : « Je les vois perdre, sans marquer même. Peut-être avec plus de deux buts d’écart dans la musette… »

charbonnier

Lionel Charbonnier © Maxppp

Lionel Charbonnier s’est exprimé sur la rencontre qui aura lieu dans moins d’une heure, entre le Zénit Saint-Pétersbourg et les Girondins de Bordeaux.

« Je me souviens d’une réflexion de Guy Roux, il nous a tout le temps dit ça : la véritable Coupe d’Europe, elle commence au moment où tu rencontres les allemands, les italiens, les anglais, et les espagnols… Là, il n’y a rien de tout ça, et tu n’es pas capable de gagner. Tu te fais battre contre Copenhague, Copenhague, merde… Si tu ne gagnes pas contre Copenhague… Tu vas perdre à Prague… Ce sont des championnats mineurs ! Il va falloir que les bordelais se fassent très mal au cerveau, aux tripes, au cœur, et à partir de ce moment-là ils vont devenir une équipe européenne capable de rivaliser en Europe… Mais la marche est trop haute quand tu perds contre des équipes comme ça, comment tu veux gagner au Zénit ? Tu passerais de rien, à tout. Ce n’est pas possible. Je vois une défaite des bordelais. Je vais les encourager comme toutes les équipes françaises en Coupe d’Europe, mais non, ça va être trop compliqué pour eux. Je les vois perdre, sans marquer même. Peut-être avec plus de deux buts d’écart dans la musette ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des