Pierre Hurmic : « Ce retard trahit des hésitations à investir qui sont inquiétantes quant à la réalité des investissements futurs promis »

Joseph DaGrosa

Pierre Hurmic s’est exprimé sur le report de l’acte de closing qui pour lui confirme que ses méfiances quant aux futurs repreneurs étaient bien fondés et que l’avenir du club bordelais n’était pas assuré. « Cet avatar confirme que derrière le rassurant Joe DaGrosa (le patron de GACP), prolixe en engagements verbaux lorsqu’il est venu dialoguer avec les élus le 11 octobre, se cache, en réalité, un consortium de sociétés d’investissement (GACP, LGP Investments, King Street, Fortress) qui exerce la réalité du pouvoir de direction, avec toute l’opacité et la rigidité inhérentes à ce type de montage financier. Et le premier match de qualification de cette équipe est raté, on peut être inquiet pour la suite [..] Ce retard trahit des hésitations à investir qui sont inquiétantes quant à la réalité des investissements futurs promis ».

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des