Louis Gomis : « Bordeaux devait être un tremplin sportif, et cela a été un petit cercueil, où l’on a failli m’enterrer »

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des