Benoit Costil : « On n’a pas existé, c’était vraiment un jour sans, des sensations négatives d’entrée… »

Benoit Costil

Après la défaite face à Montpellier, la capitaine Benoit Costil, fautif sur le premier but montpelliérain, est revenu sur cette rencontre qui marque un coup d’arrêt dans leur dynamique de championnat. « On n’a pas existé, c’est vraiment un jour sans. Des sensations négatives d’entrée… On n’a jamais réussi à reprendre le dessus. C’est une mauvaise après-midi. On n’est jamais rentré dans le match, et Montpellier a réussi à en profiter […] Ce n’est pas un manque de motivation. Vous pouvez avoir cette lecture-là, mais ce n’est pas un manque de motivation. La motivation est là à chaque match. Quand je lis ou j’entends ‘ils n’avaient pas envie aujourd’hui’, ce n’est pas un manque d’envie, c’est un jour où il n’y a rien qui va, où on n’arrive pas à rentrer dans le match, vous êtes mous, et vous vous faites sanctionner. Vous vous faites sanctionner justement. Ce match, on le perd 2-0 et il n’y a rien à dire, on ne pouvait pas espérer grand-chose. Peut-être un pénalty en fin de première mi-temps pour revenir à 1-1, ça aurait pu nous aider, mais voilà… On ne méritait pas grand-chose aujourd’hui […] Vous savez, le mental, l’envie, etc… C’est un jour sans. Rennes, c’était un contexte un peu différent où on sortait d’une grosse période avec de nombreux matches. Il y avait vraiment de la fatigue. Là, ce n’était pas de la fatigue, c’était plus qu’on n’a pas réussi à se lancer dans ce match, et voilà… Je n’ai pas forcément d’explications à ça ».

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des