Bruno Da Rocha : « Si les gens ne veulent pas aller dans le même sens, qu’ils le disent, et qu’ils sortent du club »

Bruno Da Rocha Girondins4Ever

Le prochain Président des Girondins de Bordeaux doit-il forcément être français ? Pour Bruno Da Rocha, pas forcément, mais pour l’ancien milieu de terrain bordelais il faudra que tout le monde aille dans le même sens, dans l’intérêt du club.

« Non, il faut simplement un Président qui sache taper du poing sur la table quand il faut. Une personne qui puisse réunir les personnes du club quand il y a des confrontations, comme entre les entraineurs ou les gens compétents du club. Leur dire ‘stop, on arrête là, on va faire ça, ça, et ça’. Et ne pas faire des réunions avec l’un d’un côté, un autre de l’autre côté, pour entendre ce qu’ils ont envie d’entendre. Parce qu’au final après, rien ne se passe. Donc il faut un Président qui prenne de vraies décisions pour le club et pour l’avenir du club. Après, le plus important, c’est de mettre en place des gens compétents au niveau footballistique, qui vont amener un plus et qui vont mener un vrai projet, parce que c’est ce qu’il manque depuis un moment aux Girondins de Bordeaux. Un vrai projet commun, c’est-à-dire que d’en bas jusqu’en haut, tout le monde aille dans le même sens. Si les gens ne veulent pas aller dans le même sens, qu’ils le disent, et qu’ils sortent du club ».

ARL, émission Top Girondins

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des