Thierry Granturco : « Vu des municipalités, évidemment que ça inquiète »

Alain Juppé

Thierry Granturco, avocat spécialisé, s’est exprimé pour FM sur le rachat des Girondins de Bordeaux, et de l’inquiétude que cela peut susciter auprès de la ville de Bordeaux. « Vu des municipalités, évidemment que ça inquiète. Je me mets à la place aujourd’hui d’Alain Juppé, ça ne doit pas rassurer un maire de ville qui a un stade et des supporters sur les bras […] C’est quand même fortement dépendant de la réussite sportive. Les nouveaux investisseurs dont on parle, eux, c’est des cas isolés transformés en règle générale. Je comprends de leur point de vue, ils ne prennent pas énormément de risques, sauf à se retrouver dans la situation des Lillois la saison dernière, où sportivement on se bat pour ne pas descendre, c’est sûr que la valeur des joueurs en prend un coup […] Juridiquement, vous avez différentes manières de vous rembourser. Vous pouvez dire que les parts du club ne vous intéressent pas, vous pouvez donc assigner celui qui a levé les fonds en remboursement. Soit vous prenez, dans l’acte initial, en garantie, les actions du club dans lequel on a investi pour vous, de sorte que l’intermédiaire, ici le fonds d’investissement, se casse la gueule, au minimum, vous avez les actions du club dans lequel on a investi pour vous. Quand on rentre vraiment dans ces opérations-là, vous avez énormément de portes et de fenêtres à ouvrir pour protéger les uns et les autres. Mais, quand on essaie de simplifier ça, on découvre que cela ressemble étrangement à des opérations de prêts et de remboursements avec des actions de clubs en garanties »

Footmercato

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des