Paul Bernardoni : « Je ne suis pas comme tout le monde mais il n’y a pas un footballeur type »

Paul Bernardoni

Du haut de ses 21 ans, Paul Bernardoni renvoie une image de joueur plus mature que l’âge qu’il a. Au milieu de ses coéquipiers en équipe de France espoirs, cela ne pose pourtant aucun souci. « Des plus mûrs que moi, il y en a, à l’image d’Adbou Diallo (le capitaine) qui a une maturité impressionnante. Je ne suis pas comme tout le monde mais il n’y a pas un footballeur type ». Il a un profil de joueur posé, pas excentrique et sans coup de folie. Il parle de sa personnalité que l’on pourrait considérer de différente à celle des autres joueurs de sa génération. « Je ne fais pas de coupes de cheveux mais je ne peux pas de toute façon… Je n’aime pas les tatouages, j’écoute de la musique à l’ancienne, des années 80, je suis dans mon trip. Le vélo ? Ça me passionne ! Quand je serai vieux, j’achèterai une caravane et je ferai le tour de France. On peut voir des monuments, des paysages de fou. Je suis en admiration devant les équipiers qui se sacrifient pour un leader. C’est un travail collectif. On devrait s’inspirer d’eux dans le foot ».

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des