Christophe Dugarry : « Quand j’avais des moments difficiles, j’allais à l’hôpital voir des gamins en difficulté… »

Christophe Dugarry

Sur le sujet Mamadou Sakho, qui n’avait pas été à l’Euro il y a deux ans pour des raison de dopage, et qui avait donc réalisé une action humanitaire pour effacer la déception et passer à autre chose, Christophe Dugarry donna toute sa compréhension, expliquant que pour lui aussi ce genre de démarche avait été salutaire.

« Ca ne m’est pas arrivé aussi souvent que j’aurais pu le faire, mais même moi quand j’avais des moments difficiles dans ma carrière, j’allais à l’hôpital voir des gamins qui étaient en difficulté pour leur amener un peu de bonheur… Je peux te garantir que quand tu sors de là, quand tu vois la difficulté du monde, tu te dis que le football… Mon petit nombril que je regardais parce que j’avis loupé deux passes ou parce que l’entraineur ne me faisait pas jouer, ou parce que j’avais raté un but, je peux te garantir que ça passe au quatrième plan. On est dans une bulle, tout le monde nous fait tout au quotidien, on vous porte les sacs, on vous nettoie les chaussures, on est complètement déconnecté du monde réel. Jouer au football c’est une chose extraordinaire, mais il ne faut surtout pas que ça devienne essentiel ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des