Pascal Feindouno : « Cette situation me touche forcément, j’ai envie de toucher le ballon »

Pascal Feindouno

Pascal Feindouno, 37 ans, n’a selon ses dires pas encore raccroché les crampons. L’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux semble déjà savoir ce qu’il veut faire après sa carrière.

« Mon envie est de partir loin… De ne pas rester en France pour le moment. Comme ça, je vais être tranquille pour bien terminer ma carrière. J’ai toujours envie de découvrir de nouvelles choses. J’ai des pistes mais pour le moment, je préfère ne rien dire tant qu’il n’y a rien de fait. Je me sens bien ? Je m’entraîne avec des amis, des anciens joueurs à Paris (Black Star FC). Je fais des soccers, je m’entraîne aussi avec des anciens Verts. Il y a des restes ! Bien évidemment que cette situation me touche forcément. J’ai envie de toucher le ballon. Si ça ne vient pas, je ne vais pas avoir de regrets. J’aimerais m’investir dans le football guinéen, mais plutôt du travail de l’ombre. Je ne veux pas être sur le devant de la scène. Je n’ai pas envie d’être au milieu de discussions où les gens ne vont rien comprendre. Au bout d’un moment, ça pourrait m’énerver et je pourrais vite abandonner. Il faut travailler avec des gens volontaires et professionnels pour le bien du pays. Même s’il faut faire appel à des étrangers… En ce qui concerne la sélection nationale, ils ont viré tout le monde, du plus petit au plus grand. C’est un peu compliqué. Je sais comment ça se passe… Les Guinéens ne sont pas patients. Dès qu’il y a une, deux ou trois défaites, ça commence à parler… J’ai toujours dit, et ce n’est pas méchant, que les Guinéens ne savent pas travailler sur le long terme. Souvent ça fonctionne au début et puis après tout s’écroule… ».

Afrique Sports

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des