Bernard Lions : « Si on me demande si M6 est certain que ce fonds est viable, là franchement je suis très inquiet »

Bernard Lions

Bernard Lions ne s’est pas montré emballé à l’idée de voir les Américains prendre les rênes du club au scapulaire en lieu et place de M6. « La seule question était les garanties de paiement des loyers du stade du Matmut Atlantique. Il y a un loyer à payer de la part des Girondins de Bordeaux de 3.8M, jusqu’en 2045, mais en aucun cas Alain Juppé ne pouvait ni intervenir ni s’opposer à la vente […] La crainte c’est que la continuité du paiement des loyers soit assurée, mais ils n’ont aucune garantie après derrière. On ne sait pas ce qui va se passer dans 5-10-15-20 ans. Vous savez en 2045 à qui appartiendra les Girondins de Bordeaux ?! […] Effectivement, avoir une lisibilité sur la gestion d’un club à 10 ou 15 ans, je ne suis pas convaincu qu’il y ait beaucoup de dirigeants qui soient capables de les apporter. Il a rassuré sur la faisabilité du rachat, et de la solvabilité de ce groupe-là pour payer les loyers. Maintenant, si on me pose la question de savoir si M6 est sûr et certain que ce fonds d’investissement est viable, là franchement je suis très inquiet […] McCourt a acheté Marseille, mais ce n’est qu’une personne, et une personne physique, tu sais l’argent qu’il a et tu sais qui il est. La lisibilité entre l’acheteur et le vendeur est très simple. A Bordeaux, cette espèce de nébuleuse avec un fonds d’investissement, tu apprends qu’il y en a un deuxième, puis un troisième… Que celui qui est majoritaire n’a pas apporté de lettre d’intention, etc. C’est compliqué. Mais Alain Juppé a obtenu les garanties ».

L’Equipe21

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des