Pierre Hurmic : « Alain Juppé dit que King Street est garant en dernier recours. C’est faux »

bandicam 2018-10-12 11-04-40-885

 

Pour l’avocat et élu de Bordeaux Métropole, Pierre Hurmic« Alain Juppé dit que King Street est garant en dernier recours. C’est faux. Nous avons une lettre de garantie de GACP qui est valable, nous avons une lettre d’intention de la Dynamie qui est déclarée valable. Je veux relativiser cette dernière lettre car c’est une société qui a un capital de 1€. La garantie d’une société qui a 1€ de capital ça me parait tout à fait illusoire. Et après c’est tout, nous n’avons pas de lettre de garantie de King Street. Nous avons une lettre de LGP Investissment, qui n’est qu’une filiale de King Street. Et une filiale, en droit français, n’est pas garantie par la maison mère. Donc on n’a rien de King Street, on n’a rien ».

 

Ce à quoi Alain Juppé a répondu. « Nous vous confirmons que l’intention de King Street est de veiller à ce que la Dynamie puisse disposer des ressources financières adéquates pour remplir ses obligations aux termes de la lettre d’intention. C’est donc bien une lettre d’intention prise au nom de King Street. Certes, c’est signé par le fonds qui s’appelle LGP, mais l’actionnaire de ce fond est King Street. Nous avons considéré qu’il s’agit bien d’une lettre d’intention, mais qui n’implique pas une obligation de résultats à la différence des deux autres lettres d’intention ».

 

Bordeaux Métropole

Retranscription Girondins4Ever

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des