Nicolas de Tavernost : « Si nous avions eu un français, nous aurions choisi un français »

bandicam 2018-10-11 20-15-41-897

 

Nicolas de Tavernost a expliqué ce qui a fait qu’il a choisi le fonds d’investissement américain de GACP, concernant le rachat des Girondins de Bordeaux.

« Plusieurs choses. D’abord, si nous avions eu un français, nous aurions choisi un français. Nous avons fait le tour, il n’y a pas eu de français candidat au rachat du club. Deuxièmement, nous avons pris notre temps, cela fait plusieurs années que nous regardons cette question. Nous savions que de toute façon nous avions des investissements à faire dans d’autres domaines et que progressivement on s’écarterait du club, c’était le temps de passer la main. C’est le principe de la vente. Et puis nous avons rencontré ces américains avec lesquels on a discuté pendant de longues semaines. Nous leur avons demandé des garanties, des engagements. Ils ont répondu de manière professionnelle. La ville leur a demandé des garanties, ils ont aussi répondu de manière professionnelle. Ils ont des fonds significatifs derrière pour pouvoir investir, et je pense qu’ils ont un projet pour Bordeaux. En tous les cas, je leur souhaite plein de réussite, et on sera attentifs dans la période de transition, que les choses se passent correctement ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des