Florian Brunet : « On passe d’un propriétaire qui pèse 1 milliard d’€ de chiffre d’affaires annuels à une entreprise qui a 60 millions de dollars »

Florian Brunet

Florian Brunet a une nouvelle fois exprimé ses inquiétudes quant à l’avenir du club, qui devrait passer d’ici la fin du mois sous pavillon américain.

« On n’a jamais autant espéré de notre histoire avoir tort sur toute la ligne. Malheureusement, les gros sujets d’inquiétude, il n’y en a aucun qui a été réellement abordé. On remercie Alain Juppé d’avoir pris le temps de s’intéresser un peu plus au dossier et de tenter de se rassurer, mais je suis un peu surpris qu’il soit rassuré aussi facilement. On passe d’un propriétaire qui pèse 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires annuels, c’est une entreprise qui fait 150 millions d’euros de bénéfice, à une entreprise qui a 60 millions de dollars… On passe d’une entreprise qui a pignon sur rue et qui est extrêmement connue, qui a une rentabilité certaine et un chiffre d’affaires énorme, à une entreprise qui n’a pas pignon sur rue, qui a un CA beaucoup moindre, des résultats qui n’ont rien de comparable… Le problème du fond propre est réel. Si Monsieur DaGrosa veut nous faire croire qu’il va jouer l’Europe en gagnant de l’argent et en n’investissant pas ce que M6 comblait tous les ans, c’est-à-dire entre 10 et 20 millions d’euros depuis dix ans… Ou alors il est bien meilleur que tout le monde, que Nicolas de Tavernost, et que 99% des clubs. Aujourd’hui, si on veut jouer le Top 5, il faut avoir une masse salariale énorme et gagner de l’argent c’est quasiment impossible… Et viser le Top 5 en imaginant gagner de l’argent et en n’imaginant ne pas avoir à combler des trous comme le faisait tous les ans M6, c’est complètement irréaliste. Si on est rassurés par ce discours-là… Nous on ne l’est pas du tout. Et il y a le projet qui ne tient pas la route ».

TV7

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des