Vanessa Gilles : « Le Top 4 est réaliste, oui, mais il y a cinq ou six clubs qui peuvent le viser »

Vanessa Gilles 2

Vanessa Gilles se confia sur le début de saison des féminines des Girondins de Bordeaux, actuellement troisièmes de D1F (avec un match en moins).

« Je ne vais pas dire que c’est une surprise mais il faut s’attendre à tout. Tu pourrais être dans le Top4 comme dans le dernier échelon. C’est la D1F… Il y a Lyon et Paris. Montpellier, l’année dernière, elles étaient en 16èmes de la Champions League, et là elles sont dixièmes. La saison est longue quand même. C’est ma première saison en France mais je le vois, il faut vraiment se concentrer sur chaque match, que tu joues face à Lyon ou Soyaux, tout peut se passer. Tout peut se passer en D1F […] Gagner à l’extérieur, à Montpellier, c’est sûr, cela donne de la confiance. C’était difficile, c’était notre premier match, elles leur second, il y avait du monde, ce n’était pas facile. Mais même en rentrant dans ce match, on s’est dit qu’on n’avait pas grand-chose à perdre. Une fois qu’on a gagné, on a pu souffler, se dire que tous les efforts qu’on avait fait pendant la préparation ont mené à ça, et que ce n’était pas fini. Ce n’était qu’un match. On a gagné, on a pris de la confiance, mais on s’est re-concentré sur le prochain, il ne fallait pas rester sur ce qu’on avait fait, il fallait se concentrer sur ce qu’on allait faire ensuite […] Si le Top4 est réaliste ? Je pense que oui. On n’est pas les seules, c’est réaliste pour d’autres équipes comme Fleury, Montpellier qui peut revenir, Dijon… Il y a cinq ou six clubs qui peuvent viser le Top4. Ça va être difficile ».

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des