Christophe Lepetit : « Il y a beaucoup beaucoup de choses à faire pour faire rentrer le club dans l’ère moderne du football »

Christophe Lepetit

Pour France Bleu Gironde, Christophe Lepetit, professeur au Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de Limoges, a confirmé que le trading de joueurs était quasiment l’unique moyen de gagner de l’argent dans un club de foot, vis-à-vis du rachat des Girondins de Bordeaux.

« Effectivement, il n’y a pas de recette miracle. Il y a évidemment la vente de joueurs, puisque c’est un marché en inflation. Mais ce qui peut surtout permettre de gagner de l’argent, c’est de maîtriser ses outils de production, en l’occurrence son stade. Aujourd’hui ce n’est pas le cas, les Girondins de Bordeaux sont locataires du Matmut Atlantique. Ils n’ont que peu de marge de manœuvre. Je pense que le futur actionnaire voudra renégocier les termes de ce contrat, voir entrer au capital de la société qui exploite le stade comme l’a fait par l’Olympique de Marseille.  Et puis, l’autre façon de gagner de l’argent, c’est de développer ses revenus en France et à l’international, en développant la « marque club ». Or, Bordeaux est une marque qui rayonne à l’international. Et il y a beaucoup beaucoup de choses à faire aujourd’hui, pour faire rentrer le club dans l’ère moderne du football, qui est vraiment axée sur le développement commercial ».

France Bleu Gironde 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des