Julien Bée : « On sera, s’il le faut, les premiers à critiquer si ça ne se passe pas bien »

DaGrosa General American Capital Partner LLC GACP GAPC

Les Girondins de Bordeaux connaissent un passation de pouvoir entre M6 et les Américains de GACP. De nombreuses questions sur le projet des Américains pour l’avenir à court et à long terme n’ont pas trouvé de réponse. Julien Bée a donné son avis sur ce rachat.

« Je ne peux pas juger quelque chose que je n’ai pas vu. Je ne sais pas, je ne pense à rien, j’attends de savoir comment ça va se passer. M6, ils sont là depuis 20 ans, ils ont gagné des titres. Mine de rien, quand on regarde le bilan, il est plutôt très positif. Il y a beaucoup de gens qui ont râlé, mais le bilan est très positif. J’ai juste une chose à dire, c’est que j’estime que Nicolas de Tavernost a eu des paroles, pour dire qu’il ne laisserait pas le club dans de mauvaises mains. Je ne vois pas pourquoi aujourd’hui, alors que depuis de nombreuses années, les supporters réclament que le club soit vendu… On savait que Nicolas de Tavernost attendait vraiment la bonne opportunité. Là, il semble que ce soit trouvé, faisons confiance à Nicolas de Tavernost et attendons de voir ce qui va se passer. Il y a eu d’autres offres. Après, on peut toujours parler des fonds d’investissement, c’est toujours compliqué, c’est une nébuleuse, on ne sait pas trop comment ça s’organise, etc… Bon, on ne peut pas juger sans avoir vu. En tant que journalistes, on juge les actes. Là, pour l’instant… On verra quand les membres de GACP seront là, ce qu’ils vont faire du club. Et on sera, s’il le faut, les premiers à critiquer si ça ne se passe pas bien. Mais là en l’occurrence on ne peut pas juger comme ça maintenant, ce n’est pas possible […] Il y a des pour, des contre, mais il faut attendre que ce soit fait pour juger vraiment ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des