Denis Balbir : « On ne pouvait pas imaginer que, pour sa première sur le banc des Canaris, Vahid Halilhodzic allait gagner sur la pelouse des Girondins »

Nantes

Denis Balbir s’est attardé sur la nouvelle contre-performance des Nantais, mis en échec par un Bordeaux qui a su mettre les ingrédients pour remporter la victoire. « Dans le derby de l’Atlantique, le FC Nantes a été lourdement battu à Bordeaux (0-3). Pour Vahid Halilhodzic, c’est une première très compliquée. On ne pouvait pas non plus imaginer que, pour sa première sur le banc des Canaris, Vahid Halilhodzic allait gagner sur la pelouse des Girondins. C’est extrêmement rare qu’un entraîneur arrivant en cours de saison s’impose à l’extérieur pour sa première […] Le match de Bordeaux a juste prouvé une chose : le changement d’entraîneur ne s’imposait pas. On espère tous que la mayonnaise prendra et que Vahid Halilhodzic parviendra à faire quelque chose mais ce sera compliqué. A Nantes, j’ai l’impression que ce soit Cardoso, Vahid, la boulangère ou mon grand-père, c’est la même chose. L’effectif est comme il est. Soit les joueurs ne sont pas très bons, soit juste très moyens, soit certains ont le moral dans les chaussettes. Il n’y a qu’à prendre l’exemple d’Emiliano Sala qui réussissait tout la saison dernière et qui ne parvient plus à finir la moindre occasion ».

 

But

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des