Eric Bédouet : « Dans le football actuel, il faut des joueurs comme ça »

François Kamano et Samuel Kalu

Les deux ailiers François Kamano et Yann Karamoh ont fait vivre une après-midi cauchemardesque aux défenseurs nantais. Eric Bédouet parle de ses deux joueurs qui ont marqué la victoire bordelaise en inscrivant les trois buts. « Ils ont marqué des buts fantastiques. Au même titre que Kalu, ce sont des joueurs de vitesse et de percussion. Dans le football actuel, il faut des joueurs comme ça. C’est indispensable. On le voit en équipe de France. On voit que des joueurs qui vont très vite font la différence. On avait ça il y a quelques années au niveau du football. Ça avait disparu pendant un petit moment et là, il suffit de voir à Lille comment ça joue et il suffit de voir François (Kamano, ndlr), Kalu, Yann (Karamoh, ndlr) avec de la vitesse, de l’explosivité et de la percussion. Ça ne réussira pas tout le temps mais quand ça réussit c’est très intéressant pour nous ».

L’équipe bordelaise a certainement livré son meilleur match de la saison face aux nantais avec une équipe qui se projetait très vite encore contre, avec notamment François Kamano et Yann Karamoh accompagnés d’Andreas Cornelius en point de fixation. On peut se poser la question de savoir si les Girondins n’auraient pas trouvé le style de jeu qui leur irait le mieux. « Il faut trouver un juste milieu. Quand on entraine on a un groupe de joueurs qui est différent. Ça peut être totalement différent de ce que l’on a mais là on a des joueurs de percussion, d’accélération. Il faut les utiliser. En plus, on a Andreas qui peut apporter une autre touche, différente offensivement. On parle des attaquants mais le milieu a aussi été très bon. Il a fait un gros boulot. Younousse, Lukas et Otavio ont fait un gros travail qui a permis de soulager un peu la défense et d’accompagner l’attaque ».

 

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des