Rio Mavuba : « Je reviens à des choses plus concrètes, avec moins de prise de tête, des rapports plus sincères »

Rio Mavuba

Questionné par Sud Ouest sur sa signature à Mérignac-Arlac, Rio Mavuba rappelle qu’il avait déjà connu le monde amateur, même s’il était très, très jeune. « Ah mais non ! Avant les Girondins, j’ai commencé au club des Transports en commun d’Eysines ! Bon, jusqu’à huit ans… Alors, c’est vrai que c’est une première. Mais c’est bien. J’ai envie de vivre cette ambiance, les vestiaires, les entraînements nocturnes, connaître de nouveaux joueurs, rencontrer d’autres personnes hors du monde professionnel et de mon côté, apporter un peu de ce que j’ai vécu. Quelque part, je reviens à des choses plus concrètes, avec moins de prise de tête, des rapports plus sincères ».

Bien évidemment, il n’est pas question de « salaire ». « Ça change, hein, les vestiaires, les terrains surtout. Là, il n’y a pas de kinés, on se bat pour les chasubles, il y a moins de confort. Il faut venir avec sa tenue… Mais encore, une fois, c’est très bien et je le vis très bien. Je suis comme mes partenaires. Parfois, je chambre un peu, c’est normal. En tout cas, ça ne me pose pas de problème ».

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des