Erik Bielderman : « La pauvreté du vocabulaire… C’est faible »

bandicam 2018-10-04 20-50-51-522

Après la rencontre des Girondins de Bordeaux face à Copenhague, et en ayant vu le discourt presque trop optimiste d’Eric Bédouet en conférence de presseErik Bielderman s’est exprimé, insistant sur le fait que le vocabulaire du préparateur physique du FCGB était « faible », et que le mot « bien », pour une défaite, revenait trop souvent.

« Là, la pauvreté du vocabulaire où le mot ‘bien’ revient comme une litanie, il a dû être cité quinze fois… Tu peux essayer d’être positif, mais en argumentant, en essayant d’un peu te projeter, ou d’être analytique, ou en essayant de montrer ce qui n’allait pas avant et donc relativiser ce qui se passe… Mais là… C’est faible ».

L’Equipe21

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des