Nicolas de Tavernost : « Les financements qu’ils vont opérer là-dessus, c’est un risque qu’ils prennent pour eux d’abord »

Joseph DaGrosa

AFP PHOTO / ALAIN JOCARD

Réagissant à la question de GoldFM sur le mécontentement des Ultramarines quant au rachat des Girondins de Bordeaux, Nicolas de Tavernost a expliqué que :

 « Vous savez, j’ai entendu ça de nous, on n’a pas toujours eu d’ailleurs la réussite qu’on aurait souhaité avoir, il y a eu des années difficiles. Je crois qu’il faut regarder aujourd’hui sérieusement le projet que les américains ont apporté. Ils ont donné des garanties, et il n’y a pas de raison de faire des procès d’intention à des repreneurs. Je rappelle qu’il n’y a pas d’investisseur français pour investir dans des clubs en France. Nous, cela fait 20 ans, ce n’est pus notre projet prioritaire. Aujourd’hui, nous avons essayé de faire correctement notre travail. Nous avons trouvé des repreneurs qui ont décidé d’investir. Ils achètent le club, ils n’ont pas reçu le club pour un euro. Les financements qu’ils vont opérer là-dessus, c’est un risque qu’ils prennent pour eux d’abord. Ils auront la volonté de réussir ce pari ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des