Paul Baysse : « Il nous disait plus ou moins toutes les semaines, en fin de phrase ‘je vais partir’ ou ‘ça ne va pas ce qui se passe’ »

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des