Paul Baysse : « Il m’a reproché de ne plus être un leader mais c’était compliqué pour moi cette situation »

Paul Baysse et Gustavo Poyet

 

Paul Baysse a été prêté à Caen pour avoir plus de temps de jeu car le défenseur bordelais ne semblait pas rentrer dans les plans de Gustavo Poyet. Deux jours après son départ à Caen, le désormais ancien entraineur des Girondins était écarté du poste d’entraineur. Ce revirement de situation ne fait pas regretter le choix qu’a fait le défenseur bordelais de rejoindre le Stade Malherbe.

« Je ne regrette pas car ça faisait un petit moment que ça trottait. C’est aussi la magie du football.  Il n’y a que dans le foot que l’on peut vivre des choses comme ça. Ce sont des émotions, bonnes ou mauvaises, ce sont des émotions. En six voire même en un an, j’ai vécu beaucoup de choses. Je suis parti à l’étranger, je suis revenu, je suis revenu à Bordeaux, je suis reparti. Il n’y a que ce métier-là où on peut vivre des choses fortes comme ça. Ce que me reprochait Poyet ? En fait, ce n’était pas que je ne rentrais pas dans les plans. Si on fait une petite rétrospective, au début, lui me dit clairement que je fais partie des cadres. Le premier soir qu’on se voit, il me parle de vice capitaine, etc… que je suis important pour lui. Après j’ai eu ma suspension, il a ensuite trouvé une défense qui était stable et ça s’est un peu dégradé au fur et à mesure. Il me disait tout le temps ‘je compte sur toi, je compte sur toi’ mais en fait il comptait surtout sur moi à l’entrainement. En fait, il me reprochait après de ne plus être un leader à l’entrainement. Ça a été compliqué pour moi. Je lui ai dit ‘je veux bien être un leader’, c’est ma mentalité mais à un moment donné, je n’ai pas de crédit par rapport au groupe. Déjà, je la ramène pas mal. Ça a duré un moment mais je me suis dit ‘je la ramène mais…’. Je sentais que, je n’étais pas mal vu car il y a un bon groupe mais ce n’était pas mon rôle. Il m’a reproché de ne plus être un leader mais c’était compliqué pour moi cette situation. Je voulais bien continuer à être un leader mais il fallait que j’aie un minimum de poids auprès des joueurs car les joueurs sont plus réceptifs. C’était mon ressenti ».

 

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des