Florian Brunet : « On vient dans le football aujourd’hui pour deux raisons : la passion, et l’image. Pas une autre »

bandicam 2018-09-30 11-02-22-344

Florian Brunet et les Ultramarines sont contre le foot-business depuis des années, sans pour autant être naïfs sur le fait qu’il faille de l’argent pour réussir dans le football. Cependant, l’idée d’investir dans un club comme les Girondins de Bordeaux pour essayer de faire de l’argent, est quelque chose qui ne passe pas.

« C’est ce qui nous déplait le plus. Ce n’est pas la volonté des Girondins de Bordeaux d’enrichir des actionnaires. On nous dit que c’est légal, très bien, mais excusez-moi de trouver ça immoral de faire des montages juridiques pour échapper à l’impôt. Quand on vient en France, on respecte les règles françaises. C’est de l’optimisation fiscale, oui. Ça me choque, bref, c’est légal donc on ne peut rien dire, on ne va pas sur ce terrain-là. Mais ce n’est pas la vocation des Girondins de Bordeaux d’enrichir des actionnaires. Si par miracle parce que ce serait un miracle, depuis 20 ans ce n’est pas arrivé- on fait 10 millions d’euros de bénéfices, c’est pour améliorer l’équipe, certainement pas pour distribuer des dividendes. Les entreprises de football ne sont pas des entreprises comme les autres. On vient dans le football aujourd’hui pour deux raisons : la passion, et l’image. Il n’y en a pas d’autres. Personne ne gagne de l’argent dans le football. On est à des années-lumière du Bayern Munich… ».

France 3 Aquitaine

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des