Pablo Castro : « J’ai pensé que quelque chose de grave était arrivé, mon père m’a appelé en pleurant… »

Pablo

Pablo Castro s’est exprimé des suites de sa convocation avec le Brésil, à savoir comment il a appris la nouvelle, et ce qui lui a permis d’en arriver là.

« Mon passage au Corinthians a été un facteur important dans ce que je vis aujourd’hui. J’ai beaucoup appris avec Carille. J’ai aussi eu une continuité après ça, ça n’aurait servi à rien si Bordeaux avait retrouvé le Pablo de 2017. J’ai gardé le même travail en France, mes matches en attestent. C’est certainement ce que le comité technique de la sélection a vu. C’est le résultat d’un travail sur lequel je suis depuis deux ans […] J’ai eu Carille peu après avoir été appelé en sélection nationale, et il m’a félicité. Je lui ai dit qu’il avait une part très importante dans cette sélection. Je parle toujours bien de lui dans chaque interview parce qu’il le mérite […] En 2017, même la presse disait que je pouvais avoir ma chance en équipe nationale. A chaque fois que la liste sortait… Et puis j’étais sur internet vendredi dernier et j’ai vu qu’il y aurait une convocation pour la sélection à 11 heures. Je me suis dit ‘pourquoi pas moi ?’. J’étais calme, et mon portable a commencé a recevoir beaucoup de messages… Je n’ai rien compris, et j’ai pensé que quelque chose de grave était arrivé. Mon père m’a appelé en pleurant : ‘Tu es convoqué, tu es convoqué !’. Je lui ai répondu que c’était un menteur. J’ai appelé ma femme qui l’avait vu sur internet, elle a pleuré… Puis elle m’a serré dans ses bras. J’ai toujours travaillé pour ça, je me suis dévoué à ça, les gens le savent. C’était une très bonne surprise ».

ESPN

Traduction Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des