Vanessa Gilles : « Bordeaux, c’est un club qui parle au Canada »

Vanessa Gilles

 

Avant la rencontre face à Dijon de cet après-midi, Sud-Ouest est allé à la rencontre de Vanessa Gilles, la nouvelle défenseure centrale des Girondins de Bordeaux. La Québécoise est notamment revenue sur son adaptation en Gironde. « Cet été, les nouvelles recrues ont été logées au même endroit, nous avons pu apprendre à nous connaître. Ça a facilité les choses. »

 

L’année dernière, Vanessa a tentée sa première expérience en Europe, à Chypre et plus précisément à Limassol. Une expérience qu’elle ne regrette pas, puisque ça lui a permis d’attirer le regard des Girondins. « Bordeaux, c’est un club qui parle au Canada. J’ai rencontré le coach. Le projet présenté m’a intéressé. Ça tombait bien puisque j’avais très envie de découvrir la D1 française, un niveau nettement plus élevé que ce que j’ai connu à Chypre. »

 

Depuis son arrivée sur les bords de la Garonne, elle est vite devenue une titulaire indiscutable au sein de la défense bordelaise. Elle réalise même de solides prestations, de quoi nourrir de gros objectifs. « Je pense à la Coupe du monde 2019 ». Avec l’Equipe de France ? Avec le Canada ? Elle aura peut-être à faire ce choix dans les prochaines semaines…

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des