Joseph DaGrosa : « Dans notre projet, on part du principe qu’on ne va gagner aucun argent grâce aux transferts »

Joseph DaGrosa

Joseph DaGrosa n’a pas livré le secret de son business plan. Cependant, il a évoqué un peu plus en détails les revenus qui rentreront en ligne de compte et ce sur quoi ils devraient travailler pour en générer encore plus. « Les droits TV augmenteront dans deux ans. Cela entraînera une augmentation substantielle des revenus. Nous croyons beaucoup au développement de trois autres sources de revenus : les partenariats, la billetterie grand public et VIP et le merchandising. Actuellement, ce business perd 1 million d’euros par an. Investir 4 millions en marchandises et en vendre seulement pour 3 millions est problématique. Ce n’est qu’un exemple ». Il affirme que la vente des joueurs de l’effectif ne rentre pas dans le calcul de son business plan. « Dans notre projet, on part du principe qu’on ne va gagner aucun argent grâce aux transferts ». Le modèle économique sera donc différent de certains investisseurs comme Lille ou Monaco. « On aimerait avoir les mêmes résultats que Monaco, mais on n’a pas le même modèle. On ne prévoit pas de gagner de l’argent sur les transferts de joueurs. Ce n’est ni ce que nous avons présenté à la DNCG, ni ce qu’on évoque dans nos discussions entre partenaires ».

 

Le Parisien

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des