Vincent Feltesse : « Il ne faut pas que ce soit un investissement qui se transforme en un dépècement du club… »

Joseph DaGrosa

 

Vincent Feltesse s’est exprimé sur le report du vote de Bordeaux Métropole, et sur ses inquiétudes quant au rachat des Girondins de Bordeaux.

« Cela faisait des semaines qu’on s’interrogeait sur les conditions de vente des Girondins de Bordeaux. Il est légitime que M6 cherche à se désengager au bout de 19 ans, il peut y avoir des investisseurs internationaux, mais on considérait qu’il n’y avait pas suffisamment de garanties sur le modèle économique, de garanties financières, et des interrogations sur la gouvernance. On nous a dit qu’il n’y avait aucun problème, finalement Alain Juppé revient à la raison et décale la décision avec une audition de Monsieur DaGrosa au 11 octobre, c’est une bonne décision […] Il y a trois sujets qui me préoccupent. Le premier c’est quel est le modèle économique global que propose Monsieur DaGrosa. Il a expliqué qu’il voulait gagner de l’argent rapidement. En France, on ne gagne pas d’argent avec le football. Il ne faut pas que ce soit un investissement qui se transforme en un dépècement du club dans quelques temps. Le deuxième, c’est quelle est la réalité des garanties financières qu’il nous offre. Les lettres d’intention c’est juste un copier-coller de ce que M6 avait fait. Sauf que M6 est en France, investit dans le monde du football, et Monsieur DaGrosa est à la tête d’un fonds d’investissement aux Etats-Unis, qui ne connait rien au football. On est juste dans l’obligation de moyens et pas dans l’obligation de résultats. Troisième point, quelle sera la gouvernance du club, qu’est-ce qu’on aura en termes d’assurance sur le fait qu’il y ait des gens qui connaissent Bordeaux, qui connaissent le football, et qu’est-ce qu’on aura comme droit de regard sur le fonctionnement du club ?! ».

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des