Eric Bédouet : « C’est la défense et le gardien qui doivent faire remonter le bloc »

bandicam 2018-09-26 20-01-22-713

Eric Bédouet est revenu une dernière fois sur le match remporté par les Girondins de Bordeaux à domicile, face au LOSC.

« Oui, seule la victoire est belle. On a regardé encore jeudi matin les images. C’était un match qui était difficile, qu’on aurait pu perdre. La première mi-temps a été difficile parce qu’on jouait trop bas. Maintenant, bon, on a eu aussi des bons côtés, on a mieux réagi en seconde mi-temps. On progresse petit à petit. C’est un match qu’on aurait pu perdre en début de saison, là on a réussi à gagner. On a eu la chance, un super gardien, on a tout eu avec nous. Mais il faut aussi faire les choses bien et on a fait une seconde mi-temps quand même correcte. Et on marque des buts à tout moment, ça ce sont des choses que les adversaires remarquant. A chaque moment on peut faire quelque chose ».

 

Le coach est aussi revenu sur le positionnement bas du bloc équipe.

« C’est la défense et le gardien qui doivent faire remonter le bloc, qui poussent un peu. Et on le voyait, ils reculaient à chaque fois, c’est un réflexe… Mais on l’a souvent ce réflexe-là dans beaucoup d’équipes […] Pablo, il n’y a pas que lui. Jules, en étant jeune, peut le faire. C’est une sensation. On le voit sur le bord, c’est le plus facile pour nous parce qu’on est au bord du terrain. Mais il faut vraiment faire les choses comme ça. Quand on voit des rafales arriver comme ça, on a tendance à reculer. On peut le faire, on le voit en Angleterre où il y a deux lignes aux 16.5m, et ça se bat. On peut le faire de temps en temps, mais pas une mi-temps. On sait qu’en restant comme ça une mi-temps, on va prendre des buts ».

 

Seulement, il a tenu à saluer la bonne prestation de l’équipe au niveau défensif.

« Les trois joueurs ont été très, très bien. C’est l’axe central… Même à la fin sur le ballon que dégage Pablo, il faut le dégager, hein ! Il faut l’enlever, sinon c’est but ! Il y a plein de choses comme ça qui font que… C’est un peu leur travail aussi, mais il faut le mettre en évidence quand il faut. Là, on avait axé tout notre travail au niveau tactique sur tout ce qui était axe central, mais qu’on savait que Lille jouait beaucoup avec des passes intérieures, ils cherchaient toujours intérieur. Donc quitte à laisser toujours les extérieurs, on a pris des risques… Mais c’était une prise de risque calculée. Mais même en faisant ça, on s’est mis en danger dès les premières mi-temps ».

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des